Bienvenue sur la plateforme minceur, bien-être, santé et maman !

Quelle zone érogène chez l’homme, lui fait le plus effet ?

Zone érogène chez l’homme : où toucher pour le faire frémir ?
A propos Association Francaise Ducor2

Qui sommes-nous ?

Votre solution efficace, pertinente et personnalisée pour toutes vos préoccupations en matière de santé et de bien-être.

Parties du corps riche en terminaisons nerveuses, les zones érogènes chez l’homme sont celles qui, au touché, sont le plus susceptible de l’exciter. Contrairement aux femmes, ces zones ne sont toutefois pas très nombreuses et possèdent chacune un niveau de sensibilité différent. Découvrez ici, où toucher chez un homme pour le faire frémir de plaisir.

Le pénis

Faisant partie des zones érogènes primaires, le pénis, chez l’homme, est une zone très riche en terminaisons nerveuses. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la pénétration du vagin par le pénis durant une partie de sexe, conduit à l’orgasme. Pour lui faire ressentir des sensations particulières, vous pouvez donc vous concentrer sur son gland, en :

  • Y appliquant des caresses et des  baisers
  • Le laissant vous pénétrer
  • Frottant celui-ci contre une zone humide de votre corps
  • Lui faisant une fellation au moyen de vos lèvres et de votre langue.

Gardez cela dit, que la richesse en terminaisons nerveuses de cette partie du corps, la rend vulnérable pour ainsi dire, très sensible et assez fragile. Pour exciter un homme, vous devez donc éviter de brusquer son gland en le tordant dans tous les sens, car cela peut s’avérer désagréable. De même, vous devriez éviter de sauter dessus à pleine dent pendant une fellation, car une blessure à ce niveau peut engendrer une hémorragie persistante.

Le point P

Avec P pour prostate, cette zone érogène chez l’homme peut s’avérer moins glamour, car elle se trouve à l’intérieur du corps de votre partenaire et très loin de sa bouche. En effet, il se situe dans son anus sur la paroi se trouvant contre son ventre. Son excitation a le même effet comparativement à l’excitation du clitoris chez la femme. Vous devrez pour l’utiliser efficacement, essayer de l’atteindre du premier coup puis le caresser légèrement.

Vous pourrez vous référer aux réactions de votre chéri pour savoir s’il ressent du plaisir. Vous devez toutefois demander son accord avant de prendre ce genre d’initiative. Si certains hommes trouvent la stimulation du point P excitant et peuvent même atteindre l’extase à sa stimulation, d’autres trouvent cela plutôt désagréable et désapprouvent.

Les zones érogènes chez l’homme sont celles qui sont le plus susceptible de l’exciter

Le périnée et les testicules

Bien qu’un peu plus caché sur le corps de votre partenaire, le périnée est une zone musculaire également très innervée. Elle se situe entre le pénis et l’anus et le plus souvent est recouverte de poils. Pour faire éprouver du plaisir grâce à cette partie du corps, vous devrez le caresser sans complexe, car tous les hommes adorent se faire titiller à cet endroit.

Pour augmenter les effets de la stimulation, vous pouvez également caresser ses testicules ou même les lécher et les avaler si cela vous chante. Tout en le caressant, vous pouvez également le couvrir de baisers à l’intérieur des cuisses pour obtenir plus d’effets.

Les oreilles

Également très sensibles chez les femmes, les oreilles sont une zone du corps très riche en terminaisons nerveuses. Caresser les oreilles de votre partenaire pourrait en y posant vos douces lèvres engendrer une profonde excitation et causer une érection de sa part. Vous devez tout simplement vous appliquer à lécher le bout de son oreille de manière très langoureuse pour l’exciter.

Les zones érogènes chez l’homme qui peuvent le conduire à l’orgasme sont donc assez nombreuses. Vous pouvez aussi exciter la nuque et les mamelons lors de vos préliminaires. Éviter toutefois d’être brusque pour faire durer le plaisir.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)
Catégories :
Partager:
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *