Le cor à l'honneur au CRR de Toulouse par Gilles Rambach et Arnaud Bonnetot, professeurs au conservatoire de Toulouse

Année faste pour le cor au conservatoire de Toulouse, cette dernière année scolaire a été l'occasion de présenter aux élèves et au public toulousain trois évènements mettant le cor à l'honneur.

Les membres du quatuor Epsilon Thierry Thibault, tuba ; Jean-Pierre Cénédèse, cor ; Bruno Flahou, trombone et Franck Pulcini, trompette

Quintette à vent des solistes de l'Orchestre de Paris avec André Cazalet au cor

Initiés à l'occasion de la venue d’artistes éminents  intervenant pour des master-classes de cor et des conférences, ces événements ont pris forme lorsque certains d’euxs ont été sollicités par le directeur du CRR, Jean Dekyndt, pour jouer également en concert. Ils ont alors souhaité se produire en récital de musique de chambre avec leurs propres formations. Ces projets devant avoir lieu sur deux, voire trois ans, ont été regroupés sur une même année (2014-2015) par les hasards du calendrier et/ou de disponibilité. Cela a permis d'impliquer tous les professeurs des Bois et Cuivres qui ont adhéré avec enthousiasme aux projets, au vu de l'excellence et de la réputation des solistes partenaires des cornistes invités, donnant ainsi à ces projets un caractère interdisciplinaire concernant l'ensemble de deux départements, alors que c’était à l'origine une initiative isolée.

Ainsi, ces projets, à l'initiative de la classe de cor, ont-ils constitué trois temps forts pour les départements bois et cuivres dans la saison artistique et culturelle 2014-2015 du conservatoire de Toulouse. Sur notre proposition, Jean Dekyndt a donc invité successivement pour ces évènements de master-classes d'interprétation instrumentale, de musique de chambre autour d’un concert :

- au premier trimestre (les 5 et 6 décembre) Jean-Pierre Cénédèse avec l'Ensemble Epsilon. Le concert du 6 a permis aux élèves cuivres de se produire en première partie avec et sous la direction de membres d'Epsilon des pièces préparées lors des master-classes. Lors de leur intervention en deuxième partie, les musiciens d’Epsilon ont emporté l'adhésion du public, par leur sensibilité dans l’interprétation, la chaleur des timbres et la précision du jeu. Leur virtuosité et leur passion communicative leur vaut d'être depuis bientôt trente ans invités comme "Passeurs d'Art" intercontinentaux!

- au 2ème trimestre (les 9 et 10 janvier), André Cazalet avec le Quintette à Vent des Solistes de l'Orchestre de Paris.
Le concert du 10 autour d'un Programme de Musique Française pour vents (Taffanel, Milhaud, Ibert,...) a permis de faire découvrir au public toulousain l'Ecole Française des Vents à la réputation internationale, dans sa finesse d'interprétation, sa clarté d'articulation et sa fusion des couleurs et de ses timbres si différents, mettant en relief une esthétique tellement familière aux cinq solistes de cet orchestre prestigieux dont ils sont les ambassadeurs.

- au 3ème trimestre (les 2,3 et 4 avril), Bernard Le Pogam pour la présentation à destination des élèves du CRR, des scolaires et du grand public de son exposition « Les cors à travers l'histoire » qui s'est tenue dans les locaux du CRR, après avoir été présentée au CRC de Tournefeuille (sur l'initiative du département de la Haute-Garonne). A l'occasion de sa résidence, fut donné le 4 avril un spectacle : "Si le Cor m'était conté", conte musical d'après "Le Musée de la ville du Cor" sur un texte et une musique de Pascal Proust, dirigé par Gilles Rambach avec Bernard, deux élèves comédiens, un élève percussionniste, l'ensemble de cors du CRR de Toulouse, les professeurs des CRD d’Agen, Albi, Brive, Carcassonne, Castres, Tulle et leurs élèves.

Ces trois concerts ont été donnés à l'Auditorium du CRR de Toulouse (Saint-Pierre des Cuisines), devant un public à chaque fois très nombreux, enthousiaste et à l'écoute de ce répertoire de musique de chambre où le cor apporte sa "note d'Or"...